François Sicard est un sculpteur français né en 1862 à Tours. Jeune homme, il suit les cours de l’École des Beaux-Arts de Tours.
Il obtient une bourse municipale pour étudier aux Beaux-Arts de Paris. Il suit la classe de Jules Cavaliers, élève de David d’Angers. En 1891, il est le premier grand Prix de Rome et passe trois années à la Villa Médicis.

Dans son œuvre, il fait preuve d’une grande liberté d’inspiration et privilégie l’exaltation des émotions et des sentiments (Le Bon Samaritain, Jardin des Tuileries à Paris, 1896). En tant que portraitiste, il est très recherché, car ses bustes sont réputés pour leur grande ressemblance au modèle.

© Arch. dép. Vendée, Fonds Bujeaud, 83 Fi 3

Stèle de Minerve, les deux tombes sont situées derrière, en contrebas

Il fut le sculpteur attitré de Georges Clemenceau, dont il fit le buste, la statue de groupe de Sainte-Hermine, et qui lui commanda la Minerve en pierre blonde d’Égypte qui surplombe sa tombe et celle de son père au Colombier de Mouchamps ; enfin, en novembre 1929, il réalisa son masque mortuaire.